« Le moment le plus marquant a été lorsque Jim Zeller est venu "jammer" avec nous, on était comme des musiciens professionnels ! Il ne faut pas oublier le show sur la scène TD, c'était un grand moment et une expérience hors du commun ! »

Marilou, pianiste
Montréal


« J'ai vraiment été impressionné par la présence de tous les artistes qui sont venus au Camp de blues ! Mais le groupe que j'ai le plus apprécié était celui de Stephen Barry. Ils étaient tous incroyablement bons et passionnés. Ce fut sûrement le plus beau des nombreux moments que j'ai passés au Camp. Mais SURTOUT, le meilleur moment de la semaine était effectivement le spectacle final. C'était tout simplement le plus beau moment de ma vie ! Jouer au Festival de Jazz à l'âge de 15 ans, ça n'arrive pas souvent ! Bref, j'ai vraiment passé une belle semaine en compagnie de professeurs talentueux, avec une équipe dynamique et des jeunes passionnés comme moi... Je remercie sincèrement toute l'équipe du Camp de blues 2010 de m'avoir offert une des plus belles semaines de ma vie !  Merci ! :) »

Jérémie, guitariste
Pointe-aux-Trembles


« J'ai adoré le Camp ! Ce que j'aimais le plus était l'ambiance et l'esprit familial que tout le monde partageait. Personne n'était jugé. C'est seulement avec une famille comme celle-là que tu peux réussir a "jammer" le midi avec 50 personnes en utilisant des instruments tels qu'une guitare, un mini piano électrique, une sonnette à vélo et du papier d'aluminium usagé. C'est aussi seulement avec une famille comme celle-là que tu peux faire de la méditation musicale (merci a Dawn Taylor de nous avoir faire découvrir cet art !) à 8 h 30 un vendredi matin. C'était incroyable comme expérience ! »

Viola, chanteuse
Montréal


« Le Camp de blues... Quelle expérience mémorable ! Moi qui chante depuis toujours et presque tout le temps, j'ai été servie avec ce camp ! Un des moments très marquants était lorsque j'ai rencontré pour la première fois mon band. Non mais, quel band ! Ils étaient déjà en train de "jammer" lorsque, moi, la petite dernière du groupe, j'arrive dans le local, tout impressionnée par leur talent et un peu gênée à la fois. Mais, quelques minutes plus tard, la chimie était installée... et est restée jusqu'à la fin ! C'était ma première expérience avec un band, car je n'avais chanté que du populaire ou du classique devant public. Mais j'ai tellement aimé le blues que c'est loin d'être la dernière fois que j'en chanterai sur scène ! Ah et... que dire du spectacle final sur la plus grosse scène extérieure du Festival de Jazz ? C'était tout simplement... magique. Voilà le mot ! J'en parle sans cesse depuis, et les gens sont loin de ne plus m'entendre en parler ! Je pourrais vous nommer plein d'autres moments inoubliables pendant le camp, comme la classe de maître avec Dawn Tyler Watson, les spectacles en fin de journée, le souper-pizza et le spectacle du vendredi soir, et plusieurs autres ! Alors, je termine en disant simplement : merci. Merci pour tout. Et... VIVE LE CAMP DE BLUES ! »

Véronique, chanteuse
Verdun


« Le Camp de blues pour moi a été une expérience fantastique que je n'oublierai jamais. C'est un camp qui m'a permis de faire des progrès impressionnants en très peu de temps. J'ai aimé le travail que l'on a fait en combo. La chimie s'est installée très rapidement. On s'est fait plein de nouveaux amis. De plus, c'est le fait d'avoir pu vivre cette expérience avec d'autres jeunes qui partageaient la même passion que moi. Je n'oublierai jamais le show de la fin, car c'est probablement le moment où la plupart d'entre nous auront joué devant le plus de personnes. Bref, c'est un camp qui nous a fait passer par toute la gamme des émotions. Merci beaucoup au Camp de blues et bonne chance aux prochaines éditions. »

Jérémy, tromboniste
Vaudreuil-Dorion


« Plusieurs musiciens nous ont visités pendant la semaine et c'était à chaque fois très impressionnant. Le moment le plus marquant pour moi s'est passé lors de la visite de l'harmoniciste Jim Zellers. J'ai eu la chance d'improviser avec lui et de se relancer l'un l'autre par le jeu saxophone-harmonica. C'était vraiment trippant ! »

Jérôme, saxophoniste
Ste-Julie


« Une gang de trippeux qui joue du blues devant une foule de 25 000 personnes... qu'est-ce que vous voulez de plus ? J'ajouterais ceci: What's up? SANDWITCHES !"

Nathan, pianiste
Québec


« Je n'ai jamais vécu une si belle expérience musicale de toute ma vie ! Je crois même que je vais retenter d'y aller cette année. »

Félix, bassiste
Saint-Hilaire

© Copyright 2017. Tous droits réservés. Camp de blues.